Épargnez 15$ dès 150$ d'achats | code: LGWE15

📦 Livraison gratuite dès 100$

7 conseils pour aider mon enfant à se concentrer

7 conseils pour aider mon enfant à se concentrer

Vous avez l’impression que votre enfant ne tient pas en place et ne réussit pas à se concentrer sur une tâche ? Bonne nouvelle, cela peut s’améliorer ! Comme vous allez le voir, il existe de nombreuses astuces pour combattre ce problème de concentration chez l’enfant.

Le développement de la concentration selon l'âge

Il est important de faire la différence entre attention et concentration. La concentration est une action volontaire qui demande un effort et permet de se focaliser sur un seul point précis, tandis que l’attention peut être multiple et involontaire. L’attention et la concentration se développent au fil des années chez l’enfant et celles-ci varient d’un enfant à l’autre.

De 0 à 3 ans - Avant 3 ans, il est très compliqué pour un enfant de rester concentré plus de 10 minutes. Il est important de changer d’activités régulièrement et de proposer des activités variées : jeux de société, jeux de rôles, temps de lecture, ateliers créatifs,… pour avoir ainsi des moments calmes, des activités physiques, manuelles, intellectuelles.

De 4 à 10 ans - La capacité de concentration a augmenté et les enfants peuvent rester focalisés sur une seule activité pendant 20 à 30 minutes environ. Là encore, la capacité d’attention et d’abstraction varie pour chaque enfant. Le temps de concentration va dépendre de l’activité : l’enfant doit aimer l’activité… il sera généralement plus longtemps concentré sur un jeu que sur un exercice d’écriture !

Après 11 ans - La faculté de concentration a bien évolué car l’enfant peut rester attentif pendant plus de 30 minutes. Au-delà de son temps de concentration maximal, l’enfant n’écoute plus et a besoin de bouger, il est indispensable de rester attentif à ces signes et de faire des pauses régulières.

Les facultés à rester attentif et concentré sont variables d’un enfant à l’autre. Divers facteurs peuvent expliquer ses différences : l’âge de l’enfant, son environnement, sa fatigue, sa personnalité, la présence éventuelle de troubles du comportement…

Difficultés de concentration de l’enfant : quand s’inquiéter ?

Le manque d’attention, de concentration et même l’agitation concernent tous les enfants ! Ils peuvent être plus ou moins importants selon le caractère de l’enfant ou lors d’une période de stress par exemple (divorce des parents, nombreux devoirs et contrôles à l’école…).

La concentration requiert un effort mental considérable. Il est donc normal que votre enfant mette plusieurs années à développer cette aptitude. La durée d'attention varie grandement d'un enfant à l'autre.

Avant l'âge de 5 ans, la capacité de se concentrer peut aller de quelques minutes à une dizaine pour certains. Ces écarts s'expliquent par le développement personnel et les préférences de chacun. Un enfant se concentre plus aisément sur une activité qu'il apprécie.

7 astuces pour aider votre enfant à se concentrer

La concentration, ça s’apprend! Il est important de respecter quelques règles de base comme un temps de sommeil suffisant, des pauses réparatrices et apprendre à se séparer des écrans.

Le jeu est idéal pour que votre enfant développe sa concentration car il travaille sans même s’en rendre compte ! Jouer est toujours une source de plaisir pour un enfant, il peut y passer des heures, et donc améliorer ses capacités d’attention et de concentration sans effort.

1- Misez sur ce qui l'intéresse

Encouragez votre enfant à se concentrer en lui proposant des activités qu'il apprécie. Vos encouragements seront un moteur pour renforcer son attention. Progressivement, il s'habituera à rester concentré plus longtemps.

2- Créez un environnement calme et rassurant

Pour réduire les troubles de concentration, installez votre enfant dans un cadre tranquille. Lorsque vous jouez à un jeu de société ou lui proposez un puzzle, écartez les distractions. Par exemple, une musique en fond pourrait lui donner envie de danser ou de chanter. Un jouet dépassant d’un bac et il aura envie de s’en saisir…

3- Initiez-le à des exercices de respiration

Si votre enfant est agité, prenez un moment pour pratiquer la respiration avec lui. Inspirez pendant 3 secondes et expirez pendant 6 secondes. Une dizaine de respirations peut l'aider à apaiser son esprit et retrouver le calme. Devoirs ou jeu, il pourra ainsi se recentrer sur son activité.

4- Faites-lui écouter des histoires

Ma Fabrique à Histoires est un excellent moyen de combattre les troubles de concentration. Votre enfant peut choisir une histoire qui l'intéresse, ce qui stimule son attention. L'écoute active est favorisée par les livres audio Lunii, où les choix de l'enfant influencent le déroulement de l'histoire.

Découvrez Ma Fabrique à Histoires de Lunii, la conteuse interactive pour les enfants de 3 à 8 ans.

5- Évitez de le bombarder de consignes

Un surplus d'instructions à la fois peut confondre un enfant. Pour l'aider à se concentrer, donnez-lui une seule consigne à la fois. Assurez-vous qu'il ait bien compris avant de passer à la suivante.

6- Sélectionnez des jeux qui stimulent la concentration

Choisissez des jeux qui favorisent le développement de la concentration, comme les jeux d'observation ou de mémoire.

Autre incontournable : le casse-tête. Dès le plus jeune âge, il combine observation, réflexion et concentration.

En promenade ou en voiture, le jeu de repérer des voitures d'une couleur spécifique peut le tenir concentré un bon moment.

7- Inscrivez-le à une activité parascolaire

La musique ou des sports comme les arts martiaux peuvent améliorer la concentration. Ces activités nécessitent de la mémorisation et de l'attention. Participer à un orchestre peut également être très bénéfique pour lui.

* * *

Face aux troubles de concentration de leur enfant, les parents peuvent se sentir démunis. Cependant, ces conseils sont des outils précieux pour soutenir votre enfant dans le développement de son attention et son épanouissement dans ses activités.

Précédent Suivant